Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le BAC

Le Marathon d'Echternach

21 Octobre 2011 , Rédigé par JP Publié dans #Souvenirs

ECH 

 

Le week-end dernier se déroulait le Marathon d'Echternach au Luxembourg. L'année dernière Vincent Vérue y avait brillé et cette année c'est un autre membre du BAC Alain Nyssen qui s'y est rendu voici donc son récit.

 

Echternach.. une jolie petite ville luxembourgeoise dont on éternue plus le nom qu’on ne le prononce, entourée de collines et bordée par la Sûre qui la sépare du voisin germanique.

Trois heures de route à peine, avec l’ami Pascal Samain du TriAthlon. Bonne surprise : l’hôtel se situe à… 50 mètres à peine de la ligne de départ !

Après avoir pris possession de nos quartiers – et toujours soucieux de nous fondre dans l’ambiance locale, nous cédons, sans trop de résistance mais avec extrême modération, aux attraits de l’un ou l’autre produit local : en clair, la Mousel (pas mauvaise) et la Diekirch (…) pour accompagner le traditionnel spaghetti !

Le lendemain, avant le départ, tout semble réuni pour une belle course et, qui sait, une perf honnête : un temps ensoleillé et juste sec qui nous vivifie, la sympathie bonhomme des organisateurs, les visages ouverts et souriants des quelques centaines de coureurs et, surtout, le sentiment d’avoir fait une bonne préparation.

Et puis… patatras, bof, pschitt,… Après une boucle de 5 kms en ville puis en campagne plutôt prometteuse, une autre moyenne-mais-bon de 7 kms en partie du côté allemand de la Sûre, nous découvrons stupéfaits une large chaussée asphaltée, faite de longs faux-plats sur laquelle, au gré des « turning points » les concurrents se croisent et se recroisent, sur 3 voire 4 lignes et dans les deux sens !

ECH &

On se dit alors que le second passage dans Echternach va casser cette monotonie… Mais non : plutôt que de reprendre la boucle initiale, nous sommes renvoyés sur la chaussée qui prend alors des allures d’autoroute pour joggeurs… Et on se rend alors compte avec consternation que les 10 derniers kilomètres reprennent le même circuit !

Nous échangeons avec Pascal un regard qui en dit long, et nous soupirons en voyant, à portée de foulée, de petits chemins bien appétissants mais qui ne figurent hélas pas à notre menu, bien indigeste lui…

L’envie, le moral en ont pris un coup ; mais, partis, il nous faut bien arriver. Je finis pour ma part en 3 heures 53 minutes (3 heures 36 minutes pour Pascal, chapeau l’artiste !), petite déception quand même, victime de crampes simultanément aux deux mollets à… 300 mètres de l’arrivée ! Je fus heureusement aidé par deux autres concurrents ayant terminé et qui, pendant de nombreuses minutes, m’étirèrent… alors qu’un membre de l’organisation voulait que j’abandonne et appelait déjà l’ambulance !

La ligne (enfin) franchie, je me suis bien juré d’arrêter là les frais en termes de marathon : on ne m’y reprendrait plus !

Si j’ai changé d’avis depuis ?… Eh bien ma foi… Au fait, Jocelyn, tout est bien en ordre pour Paris 2012 ;-) ?!

 

Alain

Lire la suite

La Dinausorienne (vidéo)

16 Octobre 2011 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Souvenirs

Quel plaisir de pouvoir participer à cette course avec un tel  parcours, un tel temps, nombre de superlatifs était entendus à l'arrivée de cette petite nouvelle dans le calendrier de l'ACRHO.

Les divers coloris des feuillages d'automne caressés par un soleil rasant  d'automne avec pour fond ce ciel d'azur nous ont offert un tableau magnifique, décidément quel entrée pour la Dinausorienne!

Voici le profil de l'étape du jour :

Profil dinausorienne


Au bout des 18 km d'efforts Françoise Alexandre Ainnées 3 l'emporte chez les femmes et Shany Boesmans décidement à l'aise sur tous les terrains monte sur la première marche chez les hommes.

Voici un montage de vidéos prises à plusieurs endroits

 

Lire la suite

Ouf un week-end de "repos" à l'ACRHO!

8 Octobre 2011 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Résultats

Tu parles d'un week-end de repos ! Avec des courses dans tous les coins du Hainaut Occidental, ce matin Beloeil, et son marathon, semis, et autres relais.

Cet après-midi avec les 10 km d'Estaimpuis et enfin à Saint Maur et "Les chemins d'Eole", il y avait du choix pour les joggeurs de la région.

Et d'ailleurs on peut un peu regretter le manque de coordination entre les différentes organisations.

Ainsi, Estaimpuis avait annoncé la date et l'heure de leur épreuve depuis bien longtemps, mais bien-sûr la mise en place d'une autre course au même moment sape un peu le moral des bénévoles impliqués dans leur projet, à l'image de leur chef de file Daniel Sénésael transformé en un Don quichote des temps modernes face aux moulins de Saint Maur...  On espère juste pour l'année prochaine une meilleure communication entre les diverses épreuves...

Il y a de la place pour tout le monde ! Le dimanche matin existe aussi...

Vidéo de la course d'Estaimpuis  

 

 

Côté résultats : Carlos Timperman visiblement remis de sa douleur qui date de l'Automnale à Bléharies l'emporte facilement à Estaimpuis, chez les dames Caroline Buyse monte sur la première marche.

Voici les résultats :

e 1

e 2

A Saint-Maur José Istace à vaincu Eole et Joséphine Cornil fut la plus forte chez les dames.

Voici les résultats

eole 1eole 2eole 3

Lire la suite