Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le BAC

Parcours du Run & Bike

28 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #L'actu du BAC

Voici les deux parcours du Run & Bike de Brunehaut

Le circuit  familial(6,8 Km)

Le circuit des As (17,5 Km)

Si vous n'avez pas de partenaire lisez l'article Trouvez votre moitié
et laissez y un commentaire.

 

Les infos sur le Run & Bike, cliquez sur l'affiche en page d'accueil.

Lire la suite

Marco Olmo un homme extraordinaire

26 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Autre

Voici un extrait d'un documentaire consacré à Marco Olmo
un homme, simple ouvrier qui à soixante ans réalise des exploits
dans des épreuves surhumaines.

Lire la suite

Trouvez votre moitié (et plus si affinité...) !

25 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #L'actu du BAC

14-animal-insolite07.jpg

Le Run & Bike de Brunehaut approche à grand pas et certains d'entre vous n'ont pas encore de partenaire....
Si c'est votre cas, on peut vous aider...
Eh oui, le site se transforme momentanément en plateforme de rencontre
Il vous suffit de laisser un message en cliquant dans "écrire un commentaire" au bas de cet article.

Précisez :  Votre niveau
                    La boucle que vous voulez faire (6 ou 18 Km)
                    Votre taille (pour le VTT)
                    Si vous possédez un VTT
                    Eventuellement, votre âge et votre sexe
                    Vos coordonnées (mail ou tel)

Bon à savoir : votre commentaire ne sera pas publié publiquement, c'est moi qui vous mettrai en relation.
Lire la suite

Trail des poilus (vidéo)

21 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Souvenirs

Dimanche 14 mars, trois membres du club, Vincent Vilain, André Vilain et Fabrice Monniez participaient à un trail qui avait lieu dans le Pas-de-Calais.
Le TRAIL DES POILUS un nom qui peut surprendre et qui ne concerne en aucun cas la pillosité abondante de certains participants mais qui évoque plutôt les combatants de 14-18.
En effet, les trailleurs passent dans les tranchées de la grande guerre.
Comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo, le parcours ne se cantonne pas qu'à cela, des forêts et de nombreux dénivelés jalonnent le parcours...  
Et si l'année prochaine on allait découvrir cette épreuve atypique... ?


Lire la suite

Jogging des Marbriers (vidéo)

20 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Résultats

Ce samedi, le jogging des Marbriers a attiré plus de 500 participants pour une course un peu en dilettante, après les trois épreuves précédantes où la chasse aux points était ouverte.

Une petite vidéo au niveau du 1er Km


Merci à Sophie Messiaen

Mais où était donc passé Jules ???
Lors de la remise des prix, le speaker demande Jules Dumortier à l'estrade pour y retirer son trophé mais voila, Jules manque à l'appel, mais où est il donc...?
Ce cher Jules était simplement parti voir l' arrivée de Milan San Rémo au bistro d'à côté...
Lire la suite

La Gallo-Romaine

14 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Résultats

images.jpg
Ils étaient venus de divers horizons de la Gaulle pour participer à cette édition de l'an MMX, malgré un grand nombre de coureurs qui ont préféré fêter Bacchus à Tournay pour le carnaval (Carpe diem ! ) ...

Point de numerus clausus à l'ACRHO qui compta DXC (590) inscrits pour un parcours relativement plat à l'exception de quelques butes sur le parcours (qui ne faisait pas XII km stricto sensu ) et un petit vent qui pouvait gêner certains coureurs isolés dans des portions exposées furent les seules difficultés de la journée.

A l'arrivée, certains ont pu être surpris d'une très bonne moyenne au kilomètre sur l'ensemble de la course. Hélàs, il fallait rajouter de trois à cinq secondes au kilomètre. En effet, les druides de l'organisation n'avaient sans doute pas de GPS ! ... Dans la course, les bips des appareils des coureurs retentissaient de plus en plus tard après le passage des bornes kilométriques, pour obtenir un décalage final de presque 200 mètres.

DSC05601
Marc Descamps (dossard N°5) en plein round d'observation, se demandant sûrement si c'est là que les Romains s'empoignèrent...?!

Cela n'empêcha pas les concurrents d'apprécier cette épreuve qui reste ad vitam aeternam l'une des plus belles du challenge avec le passage dans l'archéo-site qui donne son originalité au parcours.

Statu quo au classement général, où Marc Descamp reste en pôle position après cette première partie de challenge. Thomas Loquet, quant à lui, aura pu dire Veni, vidi, vici (Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu)... Jasmine Lefebvre, son alter ego au féminin, a une fois de plus remporté les lauriers de la victoire, s'assurant ainsi la première place au challenge.



Premier km et arrivées (excusez la qualité, on teste Daily Motion...)

Post Scriptum : Cette semaine nous disposons de super clichés des coureurs pris par André Vilain qui se préservait pour le trail des poilus (à retrouver dans l'album).
Merci André et  merci aussi pour la vidéo capturée par Sophie Messiaen.
Lire la suite

L'efficacité de chaussures de course remise en cause...

9 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Santé et technique


Dans la série "tout entendu et son contraire", on vous a sûrement déjà parlé de l'importance de l'amorti des chaussures pour éviter les blessures, du danger que l'on court avec les chaussure de compétition qui ne protégent pas des chocs, de l'importance du maintien, blablabla blabla et blabla... Voici un article intéressant tiré du journal français Le Figaro qui nous explique tout l'inverse.

La grande majorité des joggers qui courent avec des chaussures modernes pose en premier le talon.
La grande majorité des joggers qui courent avec des chaussures modernes pose en premier le talon.

Les sportifs qui courent pieds nus ou avec des semelles fines ont moins de risque de subir des lésions, affirme une étude publiée dans la revue Nature.

Les coureurs de fond vont-ils jeter leurs chaussures-pantoufles ? D'après une étude publiée par la revue Nature, les chaussures molletonnées assurant protection et maintien du pied ont du souci à se faire : les sportifs qui courent pieds nus ou avec des semelles fines amortiraient bien mieux l'impact du sol que ceux équipés de chaussures de course dernier cri.

Une équipe de chercheurs issus d'universités américaines, kényanes et britanniques a étudié la foulée de sportifs courant au moins 20 km par semaine, avec et sans chaussures. Et le résultat est sans appel : la grande majorité des joggers qui courent avec des chaussures modernes pose en premier le talon, encaissant du même coup deux à trois fois leur poids à chaque foulée. Répétée 600 fois par kilomètre, cette action finit par provoquer des lésions chez 30% à 75% des pratiquants réguliers. Une autre étude parue dans la revue américaine PM&R constate également que le port de chaussures augmente les tensions exercées sur les hanches, genoux et chevilles.

 

La pression des sponsors

«Les gens qui courent déchaussés ont une foulée très différente. En atterrissant sur le milieu et l'avant du pied, ils n'encaissent pratiquement pas de choc», explique Daniel Lieberman, du département de biologie de l'évolution humaine à l'université de Harvard. Au contraire, chez le coureur pieds nus, «les muscles du mollet contrôlent l'abaissement du talon, et il peut pleinement tirer parti d'un stockage d'énergie élastique dans le talon d'Achille et la voûte plantaire», précise William Jungers, du CHU de Stony Brook, à New York.

Cette étude est toutefois pondérée par Jean-Michel Samper, podologue des équipes de France de fond et demi-fond : «Certes, il est bon de s'entrainer pieds nus, mais poser l'avant du pied en premier crée d'autres difficultés, notamment au niveau du tendon d'Achille».

Ne trouvant pas de chaussures qui lui convenaient, l'Ethiopien Abebe Bikila avait remporté pieds nus le marathon des Jeux Olympiques de Rome, en 1960. Risque-t-on pour autant de voir à nouveau des coureurs sans chaussures dans les meetings d'athlétisme ? «Probablement pas», tempère Jean-Michel Samper, «au moins à cause des sponsors».

Source : Le Figaro, janvier 2010


Lire la suite

Vidéo ILM à Kain

6 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Résultats

Amis internautes, voici une vidéo prise ce samedi 6 mars au KM 1,5.
On peut y voir en tête déjà de gros groupes se former après seulement 5 min de course.


Merci à Sophie Messiaen pour la prise de vue, et la prise de son 

(tendez l'oreille au milieu de la vidéo!)

Lire la suite

Vidéo du départ Bury 2010

2 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Souvenirs

Voici une petite vidéo du départ du 18ème Jogging du printemps à Bury.
N'hésitez pas, cliquez sur "Ecrire un commentaire" (en bas sous la vidéo)
pour nous donner vos impressions et annecdotes sur la course.


Lire la suite

la Magnétoise vue de l' intérieur

1 Mars 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Souvenirs

Certains ont pu s'étonner d'apercevoir Xavier Wauquiez encourager les coureurs sur le bord de la route samedi à Bury et non pas en course...
C'était sans savoir que le lendemain un trail de 64 Km l'attendait dans la région de Liège.

La magnétoise 2010 : Trail 64km avec 1800m de D+

Récit de Xavier :
 
Départ 8h. On est environ 150 sur la ligne. Par chance le ciel se dégage un peu et on aura droit à quelques éclaircies durant la première heure. Le vent n'est pas encore très fort.
Après 400m premier fait de course on continue tout droit vers une belle descente alors qu'il fallait prendre à droite. On est bon pour remonter. Du coup on se retrouve dernier. Dans le premier sentier très étroit ça bouchonne et c'est presque impossible de dépasser. Par la suite on parviendra  enfin à doubler.
Vers le km5 je suis 23ème.
Le parcours devient plus vallonné. Mais c'est surtout la boue qui est au programme. Les descentes sont parfois très glissantes entre cailloux , eau et boue.
Je continue ma remontée jusqu'à la 14éme position au km14.
Puis au km19 je me retrouve avec 3 autres coureurs.
Le vent est de face et commence à se faire sentir alors qu'une première averse s'abat sur nous.
Km24 : premier ravito (boisson et banane).
Je commence un peu à coincer. Au km27 je m'arrête pour manger 2 bouts de ma banane et laisse filer mes 5 compagnons. Ceux-ci vont louper une flèche et faire 1 km en plus.
Au km29 je profite d'Ingrid et de mes parents pour me ravitailler car je sens la fringalle arriver.
Et c'est reparti en montant puis on commence à se retrouver dans des chemins gorgés d'eau. Ca glisse beaucoup et  la boue colle aux chaussures. Je commence à perdre quelques places.
Km42 : second ravito mais pour y arriver on  doit se farcir une côte très pentue.
Banane, eau, soupe et tuc sont à mon menu.
Je me sens un peu mieux. Je suis 20ème. Mais  à la sortie je cherche un peu mon chemin et je perds 5 places dans l'aventure. J'essaie de suivre tant bien que mal ce groupe mais dans les descentes je perds du terrain. Le profil de la course devient un peu plus plat mais terriblement boueux avec des énormes flaques qui obstruent tout le sentier. Ca devient pénible et je me fait dépasser dans ce bourbier par la première femme.
km52 je retrouve mes supporters et je me ravitaille un peu. Ca fait environ 5h40 que je suis parti.
On a maintenant 7 km plus facile d'abord plat puis une longue descente. Je rattrappe la dame mais elle me lache à nouveau sur la fin de descente plus raide.
km59 pour la dernière fois je me ravitaille et pars à l'assaut d'une côte très raide d'environ 1km.
Je dépasse 2 traileurs visiblement à bout de forces.
Alors que la première dame n'est plus en point de mire. On aborde la dernière descente qui se termine par un escalier. Ca fait mal aux cuisses.
Après un petit plat on aborde la dernière montée. Le vent devient vraiment très fort et il commence à pleuvoir.
Le chemin est gorgé d'eau. La pente s'adoucit mais on a l'impression  de courir dans une rivière. Je suis tout surpris de rattraper 2 trailers puis la dame qui coince dans ce bourbier. Les 400 derniers mètres se font vent de face et par moment on fait du sur-place tellement le vent est violent.
J'en termine en 7 heures à la 22ème place selon mes calculs mais il y aurait eu des abandons devant.
 
Fatigué mais heureux d'avoir bouclé ce parcours difficile rendu encore plus dur avec des conditions météo difficiles même si ça n'a pas été le déluge annoncé.
 
Xavier
Lire la suite