Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le BAC

Jogging du Printemps de Bury

27 Février 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Résultats

                    P1050128.JPG                                     P1050185.JPG
Marc Descamps "survole" l'épreuve en la remportant avec une moyenne de 3'25 au km et Jasmine Lefebvre l'emporte avec une moyenne de 4'04.

Malgré un vent soutenu qui a éprouvé les coureurs, il y avait comme un petit air de printemps en ce 18ème Jogging du même nom. Il semble que le record d'arrivées ait été battu, puisqu'il y a eu 635 arrivants (634 en 2008).



Retouvez dans les albums photos (page d'accueil en bas, à gauche) le classement de l'arrivée en photos signées Priscilla. Prochainement (dans la semaine) une vidéo du départ sera également mise en ligne ! A bientôt !


Lire la suite

Vainqueurs malgré eux...

26 Février 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Humour

Rémi Gaillard est un humoriste atypique qui réalise des impostures. Ce jour là, avec nombre de ses fans, il s'attaque à des cyclistes du dimanche en leur faisant croire qu'ils ont gagné une course ! Mémorable ! A voir et à revoir



Et n'oubliez pas, c'est en faisant n'importe quoi... qu'on devient n'importe qui !

Vous retrouverez bientôt ici d'autres impostures de Rémi Gaillard



 

Lire la suite

Qu'est ce qu'une tendinite ?

19 Février 2010 , Rédigé par Le BAC Publié dans #Santé et technique

Tendinite
L'un des maux les plus courants pour les coureurs à pied. Pour les prévenir mais aussi les guérir voici quelques explications.
1 - Qu’est ce qu’un tendon ?
Un tendon est une partie amincie, conjonctive, par laquelle un muscle s’insère sur un os ( petit Larousse) ; il est constitué de fibres de collagène et est souvent entouré d’une gaine facilitant son mouvement et évitant d’éventuelles frictions. Le tendon s’intercale entre le muscle et l’os sur lequel ce dernier s’attache, il comprend donc une jonction myotendineuse (muscle / tendon), un trajet intermédiaire et une jonction ostéotendineuse (os / tendon).

Tout comme le muscle, le tendon est capable de déformation et d’un allongement de l’ordre de 5 à 10 % environ, sa rupture partielle ou totale peut intervenir lors de tensions importantes ; ces caractéristiques élastiques ont tendance à diminuer avec l’age.

 

2- Les pathologies des tendons :

Au cours de l’activité sportive, les tendons vont être soumis à un certain nombre de contraintes pouvant aboutir à des états pathologiques. Lors de la course à pied, les tendons des membres inférieurs vont subir des efforts mécaniques très diversifiés tels que des tractions répétées, des frictions ou encore des torsions ; ces contraintes mécaniques sources de blessures peuvent être classer en quatre niveaux :
- Le simple surmenage.
- Les micro-traumatismes répétés (course à pied).
- Les traumatismes répétés ( sauts par exemple).
- Les traumatismes importants (chutes, coups).
En cas de pathologie le médecin devra essayer de trouver une explication, une cause de celle-ci.
Il n’existe pas une tendinite mais des tendinites avec des manifestations cliniques et des traitements différents.

 

 

3- Les différentes tendinites

 

Les tendinites peuvent être localisées, le plus souvent, sur le corps du tendon (corporéale) qui est comme ont l’a vu la partie la moins vascularisée, à la jonction ostéotendineuse (appelée enthésopathie) ou plus rarement à la jonction myo-tendineuse.

 

  • les tendinites corporéales.

- Les tendinites œdémateuses, qui correspondent à une simple inflammation du tendon souvent par frottement ou hyper sollicitation.
- Les tendinites fissuraires, il existe une véritable fissure le long du tendon plus ou moins profonde. Elles sont surtout observées en regard de zones de coudure du tendon.
- Les tendinites nodulaires, elles correspondent à une zone de cicatrisation secondaire à de micro-ruptures. Elles sont extrêmement fréquentes au tendon d’Achille du coureur à pied.
- Les ruptures tendineuses constituent le dernier stade de tendinites chroniques.
Certaines tendinites ne sont en fait qu’une réaction inflammatoire de la gaine du tendon, on les appelle des ténosynovites ; leur tableau clinique est en général très aigu et de diagnostic facile.

 

  • Les tendinites d’insertion os/tendon.

On les appelle enthésopathies, on y retrouve souvent des modifications osseuses radiologiques telles que des calcifications ou de véritables saillies osseuses intra tendineuses.

 

  • Les tendinites de la jonction muscle / tendon.

Elles sont plus rares, il existe une bonne vascularisation du tendon à ce niveau, elles correspondent le plus souvent à des séquelles d’accident musculaire.

 

 

 

4- Quelles sont les facteurs de survenue d’une tendinopathie ?

  •   L’excès ou l’erreur d’entraînement : on ne reviendra jamais assez sur le rôle

protecteur des étirements musculaires, en effet n’oublions pas que le tendon prolonge le muscle si ce dernier est tendu il transmettra plus de tension au tendon. L’échauffement ne doit pas être négligé, il prépare le tendon aux futures contraintes. Attention, le sportif comme son organisme se doit de respecter des périodes de repos et de récupération ; privilégions la qualité à la quantité.

  • Les erreurs diététiques : toujours respecter une bonne hydratation et une

alimentation saine et équilibrée ; de nombreux aliments ont, ou ont été, déconseillés lors de tendinite ou bien encore exclus de l’alimentation pour en prévenir l’apparition, ce sujet pourrait faire l’objet d’un article à lui seul et il est toujours très discuté.

  • Le terrain : on l’a souvent dit, il faudra essayer de varier les sols sur lesquels on

court avec par exemple la moitié de ses sorties sur surfaces souples et l’autre sur bitume. On évitera les sols glissants qui mettent les tendons à rude épreuve.

  • La répétition du geste : particulièrement en course à pied, les tendons des membres

inférieurs vont être soumis à des mouvement répétitifs, il faudra donc veiller à ce que ce geste se fasse de façon harmonieuse sans trop de surmenage ; la visite d’aptitude doit servir à dépister des troubles statiques pouvant mettre certains tendons en surcharge de travail notamment au niveau des genoux ( en X ou en () ), des chevilles ou des pieds (examen podoscopique).

  • Le choix de ses chaussures est très important, elles sont le seul instrument indispensable du coureur, elles doivent être choisies avec un professionnel et non par rapport à une couleur ou une marque.
  • L’âge : les pathologies rencontrées sont différentes selon l’âge du sportif et le

traitement devra s’adapter aux modifications de structure du tendon avec l’age.

  • Le sexe : et oui, même sur le risque d’apparition de tendinites nous sommes

différents ; certaines perturbation hormonales chez la femme expliquent une fréquence plus importante des tendinites.

  • Certains facteurs métaboliques seraient à l’origine d’apparition de tendinites ;

l’acide urique par exemple à une action sur l’élimination de l’acide lactique, en excès il provoque raideurs et contractures responsables d’atteinte tendineuse. D’autres troubles tels que certains déséquilibres lipidiques ou glucidiques sembleraient aussi responsables de tendinites.

  • Certains médicaments sont responsables de tendinites, on veillera à ne pas les

prescrire chez les sportifs.

  • Le surpoids favorise l’apparition de pathologies.

 

 

5- Diagnostic des tendinites

 

Un bon examen clinique est souvent suffisant ; les douleurs seront retrouvées à la palpation, l’étirement et la contraction contrariée du tendon incriminé.
Les examens complémentaires : en cas de tendinite à l’insertion os-tendon, une radio sera toujours demandée à la recherche de calcification ou d’ossification du tendon.
L’échographie dans des mains expérimentées suffira la plupart du temps à confirmer un type de lésion ou guider un traitement adapté. On doit y retrouver un nodule, une fissure une teno-synovite ou encore un épaississement en cas d’œdème tendineux.
L’IRM examen roi du tendon ne sera utile qu’en cas d’arrière-pensée d’un traitement chirurgical.

 

6- Qu’elles sont les tendinites les plus fréquentes chez le coureur à pied et leurs principaux traitements ?

 

Tous les tendons des membres inférieurs sont exposés avec par ordre d’articulation touchée : le genou, la cheville puis la hanche.

 

  • Le genou :

La tendinite de la bandelette ilio-tibiale, responsable de douleurs à la course en regard du compartiment externe du genou. C’est une véritable tendinite par frottement du tendon sur le condyle externe (partie inférieure du fémur au genou) lors des flexions répétées de la foulée, c’est pour cette raison qu’on la nomme « syndrome de l’essuie glace ».
Leur traitement associera des semelles plantaires si des troubles sont retrouvés, des étirements afin de limiter le frottement puis un traitement médical classique associant repos, anti-inflammatoires en comprimé, pommade ou en injection locale (infiltration ou mésothérapie).
La tendinite du poplité représente une autre cause de douleur du compartiment externe du genou ; le poplité est un muscle qui sert à la rotation externe du tibia, il se situe à l’arrière du genou. Les douleurs seront surtout présentes lors des courses en terrain accidenté et en descente.
Le traitement associera ici souvent des semelles orthopédique, des anti-inflammatoire en comprimé et rééducation.

 

  • La cheville.

On y retrouve la localisation la plus fréquente, à savoir, les tendinites du tendon d’Achille.
Ici plus encore que dans les autres localisations, il faudra avoir un diagnostic précis afin d’adapter au mieux le traitement, car dans certaines formes, le repos total n’est plus une obligation pour la guérison.
Au niveau du pied on retrouvera des tendinites par conflit avec la chaussure réalisant souvent des teno-synovites par languette inadaptée ou laçage trop serré pour les tendinites du dos du pied par exemple ; des tendinites sur troubles statiques, pied plat valgus pour les tendinites du jambier postérieur ou arrière pied varus (en dehors) pour les tendinites des péroniers latéraux.
Au niveau du pied on retrouve souvent chez le joggeur une enthésopathie de l’aponévrose plantaire sur l’insertion calcanéenne. Les douleurs sont sous le talon avec un dérouillage matinal souvent caractéristique. Le traitement comporte souvent la prescription de semelles orthopédiques.

  •   La hanche.

La tendinite des adducteurs, qui par tractions répétées sur leur insertion pubienne fait partie des pubalgies. Le traitement sera ici la rééducation et les traitements locaux par infiltration mésothérapie ou cryothérapie gazeuse.
La tendinite du moyen fessier : elle est plus fréquente chez la femme, lors d’une boiterie au décours d’une autre pathologie ou d’une inégalité de longueur des membres inférieurs. La douleur siège sur la partie externe de la hanche.
Leur traitement par rééducation (étirement, massage) et infiltration local est très efficace mais il faudra souvent traiter leur cause.
Les tendinites d’insertion haute des ischio-jambiers (muscles de derrière la cuisse qui s’insèrent sur l’ischion qui correspond à l’os sur lequel on s’assoit), les douleurs sont ressenties dans la fesse irradiant vers la partie postérieure de cuisse, elles peuvent être prises pour une sciatique.
Le traitement comprend des étirements 1 à 3 infiltrations mais les ondes de chocs trouvent ici une excellente place.
Bien entendu la liste n’est pas exhaustive, mais correspond à 90 % des tendinites que l’on rencontre chez le coureur à pied.

 


 

 

7- Les traitements en général

 

Le meilleur traitement est d’abord la prévention. Comme on l’a vu dans le chapitre des facteurs de survenue, il faudra insister sur l’échauffement, les étirements, l’état d’hydratation, son alimentation, son matériel (de bonnes semelles réalisées par un podothérapeute compétent) et sa surface de course. Un bon bilan médical annuel recherchera des troubles métaboliques et morphostatiques.
Chaque tendinite devra être étiquetée précisément afin d’en avoir le traitement le mieux adapté, le traitement d’une tendinite nodulaire ne sera pas le même que celui d’une tendinite fissuraire par exemple.
Parmi les traitements dont on dispose on peut citer, le repos (qui n’est pas toujours obligatoire), L'homéopathie, les anti-inflammatoires?, la mésothérapie, les infiltrations à base de plantes, la rééducation, la cryothérapie, les ondes de choc? ou bien encore la chirurgie.
 

  • La mésothérapie : La mésothérapie est un mode d’administration différent des médicaments, avec des multi-injections locales superficielles, c’est à dire proches de la souffrance.

 Les médicaments utilisés sont les même que ceux que l’on pourrait employer en comprimé ou en piqûre. Tous les médicaments injectables peuvent servir sauf la cortisone. C’est une médecine classique.
Les contres indications et les effets secondaires sont rares. On peut par exemple utiliser les anti-inflammatoire chez un sujet fragile de l’estomac.
On peut l’associer à toutes autres thérapeutiques.
Elle permet d’utiliser moins de médicaments par la bouche.

  • La cryothérapie gazeuse : elle permet l’abaissement brutal de la température cutanée ; en réalisant ce « choc thermique » on va alors avoir pour effet de nombreuses réactions réflexes au niveau des tissus (levée des spasmes musculaires, diminution rapide de l’inflammation, des œdèmes, des hématomes et des douleurs).On utilise du gaz carbonique qui est de qualité médicale, donc pur et stérile ; il est parfaitement sec ce qui le rend supportable à sa température de – 78°C et il n’entraînera aucune complication sur d’éventuelles lésions cutanées.

La durée du traitement va de 30 secondes à 1 minute 30 selon l’indication et la profondeur souhaitée. Le froid atteint 5 mm en 30 secondes et 12 mm en 1 minute 30.

 

  • Les ondes de chocs : ici on utilise une énergie pneumatique qui va produire de véritables ondes de chocs transmises sur la région en souffrance ; ces percussions vont créées une destruction des cellules à l’origine de la douleur, une néo-vascularisation responsable de la cicatrisation et la transformation d’une zone d’inflammation chronique en une zone d’inflammation aiguë plus apte à cicatriser.

 

 

Article tiré de Jogging international (11/2009).

Lire la suite

Notre bon Président se fait interroger par Notélé

16 Février 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #L'actu du BAC

Morceau choisi de l'émission "Biscotos" sur Notélé
sur la reprise du chalenge ACRHO 2010
Excusez la qualité d'image et de son très très artisanale.
Lire la suite

Des flocons à saisir...

15 Février 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Souvenirs

Ce matin, une fois de plus cet hiver, un manteau blanc avait recouvert les environs. Ce doux paysage ouaté m'appelle comme lorsque j'étais enfant. Je n'y résiste pas... c'est décidé, je chausse mes baskets, visse mon bonnet sur la tête, mon fidèle ami attaché à ma taille, et c'est parti pour une sortie sur ce doux tapis blanc.

P0930_15-02-10-copie-1.JPG

Deux kilomètres pour sortir des sentiers battus et je me retrouve dans cette nature immaculée. Les Cranberries dans les oreilles, je me sens déjà sur une autre planète...
anti_b

Là, on croise un héron endormi au bord du sentier, le bec enfoncé dans le plumage, pas le temps de fuir, nous l'avons déjà dépassé.

P0941_15-02-10.JPG


Encore deux kilomètres et j'aborde la forêt de Flines où je sens Whisky nerveux... Quand soudain, le magnifique spectacle de trois chevreuils qui bondissent à quelques mètres, nous coupant la route et continuant leur fuite, slalomant entre souches et branchages. Tout surpris, je reprends ma route en me disant que ces petits instants sont des cadeaux précieux que nous offre Dame nature et qu'il faut savoir saisir quand ils se présentent.


Si c'est pas ça le bonheur, alors on l'effleure...
Lire la suite

Carnet rose

14 Février 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Carnet rose




Bienvenue à Lalie Coeuret,                                                                                            
qui a enfin montré le bout
de son nez.
Elle mesure 50 cm
et pèse 3 kg 900.
Toutes nos félicitations
à Marjorie, Laurent et
Bastien.
anti_bug_fck


                           
          
                                           
                                                 
Lire la suite

Photos de Velaines

13 Février 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Souvenirs

Quelques photos du 22ème circuit des chapelles, prises par Benjamin Messiaen, sont disponibles dans l'album du site
(page d'accueil en bas à gauche)

Lire la suite

Trois héros en trois semaines !

12 Février 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #La presse en parle...

Ces trois dernières semaines, on a pu découvrir dans les pages sport de la DH le portrait de Benjamin Messiaen, Aurélien Campener et Victor Dewailly, trois membres du BAC auxquels on promet un bel avenir sportif (on compte sur vous les jeunes !)
Le BAC, à coup sûr, un club qui monte...

Ben-Messiaen.jpg
      DH du 28/01/2010

Aurelien-Campener.jpg
       DH du 04/02/2010

Victor-Dewailli.jpg
Victor-Dewailli---Copie.jpg
    DH du 12/02/2010

Lire la suite

Le trail du Mont vu de l'intérieur (vidéo)

10 Février 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Souvenirs



Merci à Eric Charlet pour cette vidéo
Lire la suite

Trail du Mont "Blanc"

3 Février 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Souvenirs

P1030907
Les vainqueurs

Trop bien, superbe, magnifiquement dur...  Les qualificatifs étaient nombreux pour exprimer l'émerveillement des 412 participants du deuxième trail du Mont. Il est vrai qu'en ce lumineux dimanche d'hiver, tout était au rendez-vous pour que l'évènement soit un grand cru : la glace, la neige, le sol gelé à certains endroits, boueux à d'autres, des pentes à vous couper le souffle (au sens propre comme au sens figuré..!). Une expérience unique, à renouveler en 2011. Bref, un vrai trail dans notre petite montagne tournaisienne.

Une originalité, les coureurs auront pu passer entre les vaches de l'étable de la ferme du Moncheau pour s'arrêter ensuite au neuvième kilomètre pour le premier ravitaillement (il fallait y penser...).
N'oublions pas les 130 bénévoles qui ont fait un travail formidable, merci et bravo à Anne, José, Pascal...

Un seul grain de sable (ou boucat ? ! ) dans cette mécanique bien huilée : cinq quads, qui n'avaient rien à voir avec le trail, ont forcé le passage, occasionnant ainsi quelques dégâts dans les propriétés ouvertes exceptionnellement et amicalement aux coureurs, lamentable !!! Une plainte devrait d'ailleurs être déposée par l'ASBL.

A savoir, il y a d'autres trails organisés dans la région, notamment le Trail des Poilus (Ben oui, on passe paraît-il dans les tranchées de la Grande Guerre ... ! ). André Vilain, notre trésorier, et quelques autres y participeront  et nous font savoir qu'il reste quelques places dans leur voiture. Pour en savoir plus, téléphonez-lui au 0498.04.36.70


Vidéo, photos, classements du 2ème trail du Mont.

Lire la suite
1 2 > >>