Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le BAC

Le BAC au Marathon du Médoc

7 Octobre 2010 , Rédigé par Jocelyn Publié dans #Souvenirs

100 2073

 

Il est jeudi matin et dans l'obscurité de la nuit nous nous sommes donnés rendez-vous à Bléharies où le bus vient nous chercher pour une aventure inédite pour la plupart : courir la distance mythique du Marathon.

Et quel marathon !!! "Le Médoc" un marathon festif qui convient parfaitement à l'esprit du groupe c'est à dire l'amusement avant la performance.

Après une journée de bus, qui nous fit traverser la france pour rejoindre un mobilhome tout confort, dans un joli cadre ou les pins maritimes nous octroyèrent un peu d'ombre, un endroit merveilleux qui allait parfaire notre préparation.

Certains un peu crispés face à l'échéance qui approchait d'autres très détendus, c'est autour d'un bon barbecue que nous avait concoté Jean-Pierre que la journée s'acheva.

AAA

 

 

Le deuxième jour deux missions très importantes : le retrait des dossards et bien-sûr se prélasser au bord de la piscine.

piscine

Nous avions 12 dossards de réservés hélas deux compères n'ont pas pu nous accompagner pour le séjour, c'est donc avec un peu de ruse que nous avons pu récupérer les deux dossards, ne restait plus qu'à trouver les coureurs.

En rigolant je propose à Michel de s'aligner au départ mais à ma grande surprise il ne fallut pas longtemps pour qu'il me prenne au mot.

Restait un dossard... On connaissait Geoffrey comme un coureur plutôt irrégulier quant à la pratique du jogging, notamment pour ses entrainements quasi inexistants.

Mais pourquoi ne pas se lancer et profiter de la fête, sachant que l'on peut abandoner à tout moment... ??

Une demi journée de persuasion suffit à le pousser dans l'aventure, le problème c'est que monsieur Geoffrey n'a pas de baskets dans sa valise et que monsieur chausse du 46... !

Par bonheur son oncle Jean-Marie disposait d'une paire de Nimbus un peu usagée mais qui ferait bien l'affaire.


Samedi matin nous voici donc 12 coureurs un peu fébriles et leurs accompagnants à débarquer à Paulliac, mais bien vite à la vùe des déguisements plus loufoques les uns que les autres, une certaine euphorie commençait à nous envahir pour ne plus nous quitter jusqu'à sont point culminant lors du départ, où une véritable hystérie ambiante secoua tout Pauillac.


depart

 

Une fois le départ donné il fallut 7 minutes pour passer la ligne, en effet nous avions plusieurs milliers de coureurs déguisés devant nous,DSC07554Toute chance de faire un temps honorable était déjà compromise au vu des bouchons aux ravitos dans les dix premiers km, seul Domminique Saen s'étant mis en pôle position lors du coup de feu pouvait y croire, ce qui lui permit de réaliser un super chrono de 3h07 signant la 47ème place sur plus de 8000 participants (premier résident Belge), preuve que le circuit était très exigeant, sans compter les 31 degrés d'un soleil omniprésent qui iradiait ces paysages où la vigne s'étend à perte de vue et où de magnifiques châteaux ponctuent ces parcours caillouteux. Puis vinrent la traversée de quelques villages où une ambiance digne du carnaval de Rio nous atendait,  un public formidable qui ne manquait pas de nous encourager, des enceintes qui crachaient leur musique de fête, des speakers au bord de la crise cardiaque et bien-sûr ces ravitos avec leurs dégustations de vins, pâtés, jambons, entrecôtes et même huîtres...

Après tout cela, que d'émotion, lorsque sur les cent derniers mètres vous atteignez le tapis rouge, porté par les encouragements d'une foule compacte faisant la ola à votre passage.

Malgré la souffrance on ne peut garder que de bons souvenir de cette expérience.

Cerise sur le gâteau, tous les membre du BAC ont réussit le pari en rentrant dans les délais, ça n'était pas gagné d'avance sachant que seuls deux membres sur douze avaient déjà couvert la distance mythique.

C'est un peu groggy par l'épreuve que la journée s'est terminée devant un bon plat de moules et surtout un bon verre!!!


Mais nous voici dimanche et c'est déjà le dernier jour de notre périple. Certains avec un pas un peu hésitant, mais dans l'ensemble pas trop de courbatures. C'est sans doute grâce à la bonne séance d'hydratation de la veille, d'autres ont leur secret comme manger une pomme , ça vaut mieux car une longue marche sous un soleil généreux nous attend au travers les vignoble à la découverte des différents châteaux, l'occasion nous est donnée de visiter les lieux de production et bien-sûr de goûter les vins mais déjà il faut penser au retour et l'on évoque dans le bus d'autres déplacements que l'on pourrait organiser dans l'avenir, une manière d'oublier que le séjour touche à sa fin.

 

Une dernière chose :

un tout grand MERCI aux deux acteurs dévoués de cette aventure André et Jean-Pierre.

 

Voici un album contenant plusieurs photos du séjour

 

 

 

 

 



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article